Abdominoplastie (Plastie abdominale)

Mini abdominoplastie – Chirurgie plastique et esthétique de la paroi abdominale

Les grossesses répétées ou bien les variations importantes de poids peuvent provoquer une perte de tonicité et un relâchement de la peau associés à un relâchement ou un écartement des muscles (diastasis) de la paroi abdominale. Dans ce cas une remise en tension cutanée et/ou musculaire sera nécessaire. En fonction de l’excès cutané, une mini abdominoplastie ou une abdominoplastie sera proposée. Ces interventions peuvent être accompagnées d’une lipoaspiration si nécessaire.

MINI-ABDOMINOPLASTIE

INDICATION
Lorsque l’excès de peau est modéré et n’intéresse que la région sous ombilicale

TECHNIQUE

L’intervention est réalisée sous sédation et peut être pratiquée en ambulatoire. Une lipoaspiration peut y être associée.

L’excès de peau est réséqué après un décollement limité à la région sous ombilicale. La cicatrice cachée dans les dessous est à peine plus longue que celle d’une césarienne.

SUITES POST-OPÉRATOIRES

Les douleurs sont modérées (la peau est temporairement insensible). Une gaine doit être portée jour et nuit pendant six semaines.

La reprise des activités sportives se fera après six semaines.

ABDOMINOPLASTIE

INDICATION

Lorsque l’excès de peau concerne l’ensemble de la paroi abdominale ou lorsque le relâchement musculaire est important.

TECHNIQUE

Cette technique réalisée sous anesthésie générale et en hospitalisation permet de réséquer toute la peau située entre le nombril et le pubis. La peau sus-ombilicale (souvent de meilleure qualité) quant à elle sera redrapée vers le bas. Le nombril est conservé et replacé grâce à une incision faite dans la peau ainsi abaissée. Une lipoaspiration et une cure de diastasis peuvent y être associées afin de marquer la taille.

SUITES POST-OPÉRATOIRES

Une hospitalisation de 72 heures est la norme. Le port d’un vêtement compressif (gaine) est recommandé pendant six semaines. La reprise de toute activité sportive est possible six semaines après l’intervention.

FAQ

Quelles sont les complications possibles ?

  • Hématome : rare grâce au port de la gaine et à la mise en place de système de drainage
  • Infection : très rare ; plus fréquent chez les personnes tabagiques
  • Nécrose cutanée : essentiellement chez les personnes qui fument
  • Thrombose veineuse profonde : extrêmement rare grâce à l’instauration d’un traitement anticoagulant, l’utilisation de bas à compression intermittente et un lever précoce le lendemain de l’opération

Puis je être enceinte par la suite ?
Oui ; cette intervention ne grève en rien les capacités à être enceinte. Il est demandé néanmoins d’attendre un an

Quand puis je reprendre le sport ?
Après six semaines, la reprise du sport est fortement conseillée afin de pérenniser le résultat final

Dois je prévoir une incapacité de travail ?
En fonction de la lourdeur du travail une incapacité de trois à six semaines vous sera prescrite

Dois je arrêter de fumer ?
Il est recommandé d’arrêter de fumer trois semaines avant et trois semaines après l’intervention (le tabagisme passif est à proscrire également)

Newsletter