Chirurgie post-bariatrique

"L’obésité morbide" constitue un vrai fléau de santé publique dans nos sociétés industrialisées, où la sédentarité et une mauvaise hygiène alimentaire produisent des générations de personnes en grande précarité sanitaire.

En effet, l’obésité provoque une augmentation majeure de l’incidence des maladies cardio-vasculaires, des cancers colorectaux, des problèmes ostéo-articulaires, du diabète, de la maladie d’Alzheimer etc…

Les différentes opérations de chirurgie "bariatrique" permettent à ces personnes de perdre un poids impressionnant et de retrouver une espérance de vie en bonne santé, équivalente au reste de la population. Elles consistent à restreindre les apports caloriques et/ou à faire en sorte que ces calories ne soient pas assimilées par l’organisme (malabsorption).

RESTRICTION DE L’APPORT ALIMENTAIRE

  • L’anneau gastrique : cette technique consiste à diminuer la capacité de l’estomac par la réalisation d’une poche gastrique supérieure
  • La gastroplastie : l’intervention consiste à remodeler la partie supérieure de l’estomac afin de créer une petite poche supérieure. Sous cette poche, le chirurgien réalise un rétrécissement qui régule l’arrivée des aliments dans l’estomac restant
  • La gastrectomie (sleeve) : l’intervention consiste à enlever une partie de l’estomac sans interrompre la continuité digestive. Le tube gastrique est calibré sur une sonde gastrique afin d’éviter un rétrécissement excessif

RESTRICTION ET MALABSORPTION

Le by-pass: l’objectif de cette intervention est de réduire la capacité gastrique et de créer une malabsorption en court circuitant le bol alimentaire sur l’intestin grêle de manière a ce qu’il ne soit pas complètement absorbé par l’organisme.

Mais la conséquence de ce genre d’intervention est un relâchement cutané majeur avec un aspect inesthétique de l’ensemble du corps.

La "Chirurgie Post-bariatrique" désigne l’ensemble des interventions que nous réalisons en Chirurgie Plastique afin de restaurer une image corporelle plaisante et harmonieuse. Pour cela certains critères doivent être respectés :

  • Délai d’au moins 1 à 1,5 ans après la chirurgie bariatrique
  • Stabilité pondérale d’au moins 3-4 mois
  • Pas loin du poids de confort
  • Le déficit nutritionnel dû à la chirurgie bariatrique (protéines, vitamines A B C, fer, zinc, arginine, glutamine, sélénium) peut provoquer des problèmes de guérison des plaies et une réponse immune sub-optimale: (European Society of Clinical Nutrition and Metabolism) : donc il faut prendre les compléments alimentaires
    Alors qu’en chirurgie plastique le taux de complications est extrêmement faible, en chirurgie post bariatrique, ce taux est très élevé. 44% des patients présentent une déhiscence de plaie dont plus d’un tiers nécessite une reprise chirurgicale. Ces complications sont toutes mineures mais une prise en charge spécialisée est nécessaire.
Newsletter