La nymphoplastie ou labioplastie

La nymphoplastie ou labioplastie concerne la chirurgie des lèvres vulvaires.

Ces interventions permettent de restaurer une belle harmonie entre les différentes structures composant la vulve.

Selon les cultures, les canons de beauté peuvent être très différents.
Ainsi dans certaines cultures un bon remplissage des grandes lèvres "camel toe" est un signe de jeunesse et d’érotisme. Pour d’autres en revanche, cela est considéré comme vulgaire et inesthétique.

Quoi qu’il en soit, un aspect flétri est toujours considéré comme un signe de vieillissement.

De même, alors qu’une hypertrophie ou une asymétrie des petites lèvres sont essentiellement dues à une certaine imprégnation hormonale, elles sont considérées à tort, comme le signe d’un vieillissement ou pire, comme la conséquence d’une certaine frivolité.

Dans tous les cas de figure, le Docteur Zirak vous indiquera ce qu’il y aura lieu d’entreprendre afin de donner à votre vulve un aspect juvénile, sexy et harmonieux.

Les grandes lèvres

Hypertrophie
Elles peuvent être soit trop grosses, par accumulation de graisse, soit trop projetées, par excès cutané.

Une lipoaspiration sera suffisante en cas d’excès graisseux ; une résection cutanée réduira la projection des lèvres laissant une cicatrice longitudinale quasi invisible.

Ces interventions peuvent se pratiquer sous anesthésie locale ou sous sédation en ambulatoire.

La reprise des activités sexuelles et du sport se fera après une à deux semaines.

Hypertrophie ou flacidité des grandes lèvres
Dans ces cas, un lipofilling (injection de votre propre graisse) sera réalisé afin de restaurer les volumes labiaux et de leur redonner cette turgescence si sensuelle.

Cette intervention peut se pratiquer sous anesthésie locale ou sous sédation en ambulatoire.

La reprise des activités sexuelles et du sport se fera après une à deux semaines.

Les petites lèvres (Nymphoplastie)

Les petites lèvres peuvent être trop grandes ou asymétriques provoquant des gênes lors des rapports ou du port de vêtements serrés. Dans ces conditions, elles sont considérées comme inesthétiques.

Au cours de ces opérations (nymphoplastie) qui servent à réduire la projection d’une lèvre ou à restaurer la symétrie entre deux lèvres, le Docteur Zirak procèdera à une résection cunéiforme (en part de tarte) plutôt qu’une résection longitudinale afin de préserver le bord libre pigmenté de la lèvre et de laisser une cicatrice orientée dans l’axe de l’intromission, ce qui permet de rendre l’intervention invisible et parfaite d’un point de vue esthétique et d’éviter les dyspareunies (douleurs lors de l’acte) dues au frottement du pénis sur une cicatrice perpendiculaire à son trajet.

  • L’intervention est réalisée sous anesthésie locale ou sous sédation en ambulatoire.
  • Les fils sont résorbables et ne nécessitent ainsi pas de retrait secondaire.
  • La reprise des activités sexuelles et du sport se fera après deux à trois semaines.
     

Suites post-opératoires

  • Un œdème post opératoire est présent pendant une semaine.
  • Des douleurs modérées sont décrites pendant un à deux jours.

Résultats

  • Après deux semaines tout semble normal mais le résultat final (souplesse, sensation) est obtenu après trois à six mois.
  • Le résultat a une pérennité extraordinaire.

FAQ

Y a-t-il des limitations ou des contre-indications à la nymphoplastie ?
Oui, la présence de maladie sexuellement transmissible.

Y a-t-il des complications possibles ?
• Infection : très rare (plus fréquent chez les fumeurs)
• Hématome : très rare (sauf chez les hypertendues)
• Déhiscence de plaie : très rare (sauf si complications précédentes)

Quid du tabac ?
Il est recommandé d’arrêter de fumer trois semaines avant et trois semaines après l’opération.

Quand puis-je reprendre mes relations intimes ?
Il est conseillé d’attendre au moins deux à trois semaines.

Est ce que la fréquence élevée des relations intimes peut détériorer le résultat esthétique ?
Non, pas du tout.

Est ce qu’une grossesse et un accouchement par voie naturelle restent possibles après une telle opération ?
Oui, mais il faut noter que les variations hormonales pendant la grossesse peuvent détériorer l’aspect esthétique des lèvres.

Est ce que le cunnilingus détériore le résultat esthétique ?
Non, pas du tout.

Est ce que l’utilisation d’un sex toy détériore le résultat esthétique ?
Non, pas du tout.

Newsletter