Cette reconstruction se fera grâce à la mise en place de prothèses d’expansion si les seins de la patiente ne sont pas trop volumineux, qu’elle n’a pas eu de radiothérapie et qu’elle accepte d’avoir des implants.

Il s’agit alors d’une intervention peu lourde qui se fait sous anesthésie générale avec une hospitalisation de deux à trois jours. Les prothèses seront gonflées dès la troisième semaine post opératoire. Le remplissage progressif au sérum physiologique au travers d’un port placé sous la peau, permet de créer de la peau et d’obtenir ainsi le bonnet désiré par la patiente.

Une fois cette taille de bonnet atteinte, le chirurgien plasticien procédera au remplacement des implants par des prothèses définitives.

Newsletter