Réduction mammaire (Plastie mammaire)

L’hypertrophie mammaire (seins trop gros et tombants) provoque des douleurs au dos, des gênes à l’habillement, des difficultés à pratiquer certains sports et à soutenir le regard des autres. La plastie mammaire permet de réduire le volume des seins et de les remonter afin de les rajeunir et d’obtenir une belle harmonie du thorax. Après une telle intervention la capacité d’allaitement est largement conservée.

TECHNIQUE

Au préalable le Docteur Zirak vous prescrira une mammographie préopératoire et une prise de sang.

La réduction mammaire est une intervention qui dure en moyenne deux à trois heures, réalisée sous anesthésie générale et en hospitalisation. La taille des aréoles sera harmonisée avec la future taille des seins. Plus le volume à réduire et la ptose mammaire (chute des seins) sont importants plus le nombre de cicatrices est important. Cela commence systématiquement par une cicatrice périaréolaire, à laquelle peut se rajouter une cicatrice verticale et enfin une cicatrice sous mammaire.

La durée d’hospitalisation de deux à trois jours est fonction de ce que ramènent les drains qui seront mis en place à la fin de l’intervention.

SUITES POST-OPÉRATOIRES

La douleur post opératoire est très modérée. La durée d’hospitalisation est de deux à trois jours. Une perte de sensibilité transitoire existe du fait de l’opération. Les fils sont retirés après trois semaines. Le résultat final est obtenu après trois à six mois. Le résultat final des cicatrices est obtenu après deux ans.

Le Docteur Zirak vous donnera toute une série de conseils afin d’obtenir les plus belles cicatrices possible.

Photos avant / après

Réduction mammaire Réduction mammaire Réduction mammaire

FAQ

Des complications existent elles ?
Infection, hématome, déhiscence (ouverture) des cicatrices. Dans de rares cas, une perte de l’aréole et du mamelon.

Quid des cicatrices ?
Les cicatrices sont faites de manière esthétique. Elles seront donc très peu visible à la longue. En fonction de la qualité de leur peau, certaines personnes font de plus belles cicatrices que d’autres. Le Docteur Zirak, de part son expertise dans le domaine de la cicatrisation, vous guidera au mieux afin d’obtenir les plus belles cicatrices possibles.

Puis je être enceinte et allaiter ?
Oui évidemment pour le fait d’être enceinte. En ce qui concerne l’allaitement, la très grande majorité des femmes opérées d’une réduction mammaire et qui à voulu allaiter, à pu le faire. Néanmoins si dans votre projet de vie, vous désirez être enceinte rapidement, alors il vaut mieux post poser l’opération afin de garantir une pérennité du résultat esthétique.

Quel impact sur le cancer du sein ?
Cette opération ne provoque en rien un cancer du sein.

Quel est l’âge le plus jeune pour bénéficier d’une réduction mammaire ?
L’hypertrophie mammaire juvénile est une entité tout à fait réelle. Nous opérons ces jeunes femmes au plus tôt deux à trois ans après l’apparition des premières règles. Pas avant.

Y a-t-il une incapacité de travail ?
Oui, une incapacité de trois à six semaines est prévue en fonction de la lourdeur de votre métier.

Après combien de temps puis je reprendre le sport ?
Il vous est demandé de ne pas pratiquer des mouvements de force, d’amplitude maximale ou de pratiquer le sport pendant six semaines.

Y a-t-il des précautions à prendre en vue de l’intervention ?
Oui il faut arrêter toute consommation de tabac, trois semaines avant et trois semaines après l’opération. Il est recommandé de ne pas prendre d’anti-inflammatoire ou d’Aspirine une semaine avant l’opération. Une mammographie récente est nécessaire certainement au delà de 40 ans. Pour les personnes diabétiques, un contrôle strict du diabète est un impératif.

Newsletter